Directrices et Directeurs des Beaux-Arts de Paris

école des beaux-arts

Depuis 1863

L’entrée de l’École des Beaux-Arts, Cour Bonaparte (2017).

Le décret impérial du 13 novembre 1863 enlève la direction de l’École des Beaux-Arts à l’Académie des Beaux-Arts pour la confier désormais à un directeur nommé par l’État et assistés par un conseil supérieur de l’enseignement.

Les ministères de tutelles successifs prennent la dénomination de Ministère de l’Empereur entre 1863 et 1870, Ministère de l’Instruction Publique durant les IIIe et IVe républiques (de 1870 à 1959) et enfin de Ministère de la Culture.

L’École a vu se succéder à sa direction depuis 1863 :

Le peintre Joseph ROBERT-FLEURY (1797-1890)

Professeur de 1853 à 1863 puis Directeur de l’École des Beaux-Arts de 1863 jusqu’en 1865, date à partir de laquelle il remplira les fonctions de Directeur de l’Académie de France à la Villa Médicis à Rome jusqu’en 1867.

Le sculpteur Eugène GUILLAUME (1822-1905)

1er Grand Prix de Rome en 1845, chef d’un atelier officiel de 1864 à 1866, Directeur de l’École des Beaux-Arts de 1866 jusqu’en 1878 puis Directeur de l’Académie de France à la Villa Médicis à Rome de 1891 à 1905.

Le sculpteur Paul DUBOIS (1829-1905) Directeur de l’École des Beaux-Arts de 1878 à 1905.

Le peintre Léon BONNAT (1833-1923)

2ème Second Grand Prix de Rome en 1857, chef d’un atelier officiel de 1888 à 1905, puis Directeur de l’École des Beaux-Arts jusqu’en 1922.

Le peintre Albert BESNARD (1849-1934)

Directeur de de l’École des Beaux-Arts 1922 à 1932.

L’architecte Emmanuel PONTRÉMOLI (1865-1956)

1er Grand Prix de Rome en 1890, chef d’un atelier officiel de 1919 à 1932 tout en restant en activité une dizaine d’année en suivant, Directeur de de l’École des Beaux-Arts 1932 à 1937.

Le sculpteur Paul LANDOWSKI (1875-1961)

1er Grand Prix de Rome en 1900, chef d’un atelier officiel de 1929 à 1933, Directeur de l’Académie de France à la Villa Médicis à Rome de 1933 à 1937 puis Directeur de l’École des Beaux-Arts de 1937 à 1942.

L’architecte Paul TOURNON (1881-1964)

2ème Second Grand Prix de Rome en 1911, assistant dans l’atelier libre UMBDENSTOCK, puis chef d’un atelier libre de 1933 à 1940, professeur de théorie de l’architecture à l’École des Beaux-Arts de 1940 à 1942 puis Directeur de l’École des Beaux-Arts de 1942 à 1948.

Le peintre, Nicolas UNTERSTELLER (1900-1967)

Deuxième Grand Prix de Rome en 1928, chef d’un atelier officiel de Peinture de 1941 à 1948 puis Directeur de l’École des Beaux-Arts de 1948 à 1967.

Jean de SAINT JORRE (1910-1997)

Homme politique, Directeur par intérim de l’École des Beaux-Arts de décembre 1967 à octobre 1968.

Jean-René BERTIN

Directeur de l’École des Beaux-Arts de 1968 à 1978.

Jean MUSY (1938-1988)

Historien, Directeur de l’École des Beaux-Arts de 1978 à 1982.

François WEHRLIN (1935-1998)

Diplômé de sciences politiques et licencié ès lettres, Directeur de l’École des Beaux-Arts de 1982 à 1989.

Yves MICHAUD, né en 1944

Philosophe, Directeur de l’École des Beaux-Arts de 1989 à 1996.

Alfred PACQUEMENT, né en 1948

Historien de l’Art, Directeur de de l’École des Beaux-Arts de 1996 à 2000.

Henry-Claude COUSSEAU, né en 1946

Historien de l’Art, Directeur de de l’École des Beaux-Arts de 2000 à 2011.

Nicolas BOURRIAUD, né en 1965

Critique d’Art, Auteur de livres sur l’Art contemporain, Commissaire d’exposition, Directeur de l’École des Beaux-Arts du 31 octobre 2011 au 02 juillet 2015.

Jean-Marc BUSTAMANTE, né en 1952

Photographe, Peintre et Sculpteur, professeur à l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris de 1998 à 2018, Directeur de l’École des Beaux-Arts de septembre 2015 jusqu’au 9 septembre 2018. Premier artiste depuis Nicolas UNTERSTELLER (Directeur de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de 1948 à 1967) à diriger la « Maison ».

Patricia STIBBE, née en 1973

Formation à l’E.N.A. (1997-1999), attachée au Ministère de la Culture depuis 2001, Directrice adjointe de l’École des Beaux-Arts, Directrice par intérim de l’École des Beaux-Arts du 10 septembre 2018 au 4 janvier 2019.

Jean de LOISY, né en 1957

Ancien élève de l’École du Louvre, Critique d’Art, Commissaire d’exposition, Conservateur à la fondation Cartier à Paris en 1990, Conservateur au Musée National d’Art Moderne de Paris de 1994 à 1997 puis en suivant président du palais de Tokyo en juin 2011, Directeur de l’École des Beaux-Arts de Paris du 5 janvier 2019 au 2 janvier 2022.

Alexia FABRE, née en 1967

Conservatrice en chef du patrimoine, elle est diplômée de l’Ecole du Louvre et de l’Institut national du patrimoine, Directrice du musée départemental de Gap de 1993 à 1998, puis depuis 2005 de celui du musée d’art contemporain du Val-de-Marne (MAC VAL) à Vitry-sur-Seine.
Nommée Directrice de l’École des Beaux-Arts de Paris le 24 janvier 2022.