Filiation de l’atelier libre d’architecture Delespine et de l’atelier libre d’architecture Duquesne

ÉCOLE DES BEAUX-ARTS

Depuis 1800 (at. Delespine) et depuis 1906 (at. Duquesne)

L’article publié ici se rapporte à la filiation de l’atelier libre d’architecture à l’École des Beaux-Arts de Paris créé en 18001origine Delespine.

L’article est complété par la filiation de l’atelier libre d’architecture à l’École des Beaux-Arts de Paris créé en 1906, origine Duquesne.

DELESPINE > BLOUET > GILBERT > QUESTEL > PASCAL > RECOURA > RECOURA-MATHON

Pierre Jules DELESPINE (31/10/1795 – 07/05/1853)

– Élève de PEYRE et de RENARD.
– Chef d’atelier de 1800 à 1825

– 2 élèves 1ers Grand Prix de Rome d’Architecture :

  • En 1819 : Félix Emmanuel CALLET (1791 – 1854).
  • En 1821 : Abel BLOUET (1795 – 1863) (voir plus bas).

 

Abel BLOUET (06/10/1756 – 16/03/1825)

– Élève de DELESPINE (admission en 1814) / 1er Grand Prix de Rome d’Architecture en 1821.
– Chef d’atelier de 1826 à 1853. De 1829 à 1830 l’atelier est dirigé en intérim par Félix DUBAN (1797 – 1870).

– 2 élèves 1ers Grand Prix de Rome d’Architecture :

  • En 1842 : Philippe Auguste TITEUX (1814 – 1846).
  • En 1853 : Arthur Stanislas DIET (1827 – 1890).

Abel BLOUET achève de 1832 à 1836 la construction de l’Arc de Triomphe de l’Étoile prenant la suite de l’Architecte Jean-Nicolas HUYOT (1780 – 1840) et en respectant les dessins d’origine de l’Architecte Jean-François-Thérèse CHALGRIN (1739 – 1811) chargé en 1806 par Napoléon 1er de réaliser les plans du monument.

L’inauguration de l’Arc de Triomphe de l’Étoile a lieu le 29 juillet 1836, lors du sixième anniversaire de la révolution de juillet 1830, par Adolphe Thiers alors Président du Conseil sous le règne du Roi Louis-Philippe.

Abel BLOUET : Arc de Triomphe de l’Étoile à Paris

Émile GILBERT (03/09/1793 – 31/10/1874)

– Élève de VIGNON (admission en 1813) / 1er Grand Prix de Rome d’Architecture en 1822.
– Chef d’atelier de 1853 à 1856.

– 2 élèves 1ers Grand Prix de Rome d’Architecture :

  • En 1854 : Émile VAUDREMER (1829 – 1914). Ce dernier sera chef d’un autre atelier libre de 1860 à 1880 dont il sera le fondateur.
  • En 1855 : Honoré DAUMET (1826 – 1911). Ce dernier sera chef d’un autre atelier libre de 1862 à 1895 dont il sera le fondateur.
Émile GILBERT avec Arthur DIET (1825-1890) : Hôpital de l’Hôtel-Dieu à Paris construit de 1866 à 1876

Charles QUESTEL (18/09/1807 – 30/01/1888)

– Élève de PEYRE, BLOUET et DUBAN (admission en 1824).
– Chef d’atelier de 1856 à 1872.

– 6 élèves 1ers Grand Prix de Rome d’Architecture :

  • En 1859 : Louis BOITTE (1830 – 1906).
  •  En 1860 : Achille JOYAU (1831 – 1872).
  •  En 1863 : Emmanuel BRUNE (1836 – 1886).
  • En 1865: Louis NOGUET (1835 – 1883).
  •  En 1866 : Jean-Louis PASCAL (1837 – 1920) (voir plus bas).
  •  En 1868 : Alfred LECLERC (1843 – 1915).

Charles QUESTEL : Asile d’aliénés Saint-Anne à Paris. Vue du côté de la rue de la Santé. / Source Bibliothèque Nationale

Jean-Louis PASCAL (04/06/1837 – 16/05/1920)

– Élève de GILBERT et QUESTEL (admission en 1855) / 1er Grand Prix de Rome d’Architecture en 1866.
Chef d’atelier de 1872 à 1920 avec comme assistant principal Alfred RECOURA (voir plus bas) de 1917 à 1920.
L’atelier est situé au 20, rue Mazarine à Paris (6ème).
Les élèves de l’atelier PASCAL étaient familièrement appelés les « Pascaux ».

– 5 élèves 1ers Grand Prix de Rome d’Architecture :

  • En 1877 : Paul NÉNOT (1853 – 1934).
  • En 1894 : Alfred RECOURA (1864 – 1940) (voir plus bas).
  • En 1896 : Louis PILLE (1868 – 1899).
  • En 1897 : Eugène DUQUESNE (1868 – 1929). Ce dernier sera chef d’atelier dans un autre atelier libre, qu’il créera, de 1906 à 1911 (voir plus bas).
  • En 1908 : Charles Louis BOUSSOIS (1884 – 1918).
Photographie de l’atelier PASCAL dans l’École des Beaux-Arts en 1874. / Source École des Beaux-Arts de Paris
Photographie de l’atelier PASCAL en 1886.
Jean-Louis PASCAL : La faculté de médecine et de pharmacie de Bordeaux construite entre 1880 et 1888 puis, pour son extension, entre 1908 et 1922. / Source C.S, août 2017

Alfred RECOURA (30/09/1864 – 06/12/1940)

– Élève de PASCAL (admission en 1885) / 1er Grand Prix de Rome d’Architecture en 1894
– Assistant de PASCAL de 1917 à 1920 puis chef d’atelier à sa suite de 1920 à 1932 avec comme collaborateurs de 1922 à 1929 Paul NÉNOT et Pierre DUQUESNE (voir plus bas). En 1929, l’atelier est situé au 20, rue Mazarine à Paris (6ème)

Fin 1932, l’atelier fusionne avec l’atelier libre MATHON2(origine atelier DOUILLARD). L’atelier RECOURA-MATHON existera de 1932 à 1947. En 1935, l’atelier est situé au 35 rue du Départ à Paris (15ème). En 1939 et au moins jusqu’en 1942, l’atelier est situé au 5ème étage du bâtiment du 1 rue Jacques Callot à Paris (6ème).

Par ailleurs, Alfred RECOURA fut chef d’atelier de 1911 jusque 1914 / 1917 dans un autre atelier libre (origine atelier Eugène DUQUESNE). Voir en suivant suite de l’article.

Alfred RECOURA : Prix de Rome 1894, sujet « Une école centrale des arts et manufactures », élévation / Source École des Beaux-Arts de Paris

DUQUESNE > RECOURA

Eugène DUQUESNE (13/07/1868 – 05/10/1929)

– Élève de PASCAL (admission en 1886) / 1er Grand Prix de Rome d’Architecture en 1897.
– Chef d’atelier de 1906 à 1911.

– Assistant par la suite, de 1920 à 1932, dans l’atelier libre PASCAL (origine Delespine, voir plus haut).

Ci-dessous : Discours prononcé par Alfred RECOURA lors des obsèques d’Eugène DUQUESNE reproduit dans le Bulletin de La Grande Masse du mois de novembre 1929.

Alfred RECOURA (30/09/1864 – 06/12/1940)

– Élève de PASCAL (admission en 1885) / 1er Grand Prix de Rome d’Architecture en 1894.

– Chef d’atelier de 1911 jusque 1914 / 1917.
– Par la suite, il sera assistant dans un autre atelier libre  de 1917 à 1920, atelier PASCAL (origine Delespine)  puis chef d’atelier de ce même atelier de 1920 à 1932.

Notes et références

  1. L’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts est divisée en trois sections, à savoir Peinture, Sculpture et Architecture.
    A la section de Peinture se rattachent la Gravure en taille-douce, la Gravure à l’eau-forte, la Gravure sur bois et la Lithographie. A la section de Sculpture, se rattache la Gravure en médailles et en pierres fines.
    Concernant les ateliers libres, ce sont les élèves en se groupant qui opèrent librement le choix du chef d’atelier (ou Patron).
    Ceux-ci sont dûment reçus et officiellement inscrits à l’École, ils suivent les mêmes cours et prennent part aux concours et examen dans les mêmes conditions que leurs camarades des ateliers officiels, mais doivent, malgré toutes les apparences de titre à la gratuité, payer de leurs propres deniers la location, l’entretien, l’éclairage, le chauffage et l’assurance de leur Atelier et le paiement de leurs enseignants. Voir la « brève historique » de juin 2015.
  2. Jean- Baptiste MATHON (1893 – 1971). Élève de REDON et TOURNAIRE (admission en 1911) / 1er Grand Prix de Rome d’Architecture en 1923.